5 bonnes raisons de participer à un vide-dressing.


Vous avez une montagne de fringues dans votre armoire ? Des pièces que vous ne portez plus, voir que vous n’avez jamais portée ? C’est le moment de faire du tri ! Alors oui, on donne à des associations, mais quand même, cette petite robe MAJE quasi neuve, c’est un peu dommage de la donner... Pourquoi ne pas la vendre ? OK mais je n’ai pas envie de m’embêter avec internet, je veux un truc simple et convivial : un vide dressing pardi !

Depuis quelques années, la tendance du recyclage fait son bout de chemin dans notre consommation, et le secteur de la mode n’y échappe pas ! Vide-dressing, troc-party, événements mode, les astuces ne manquent pas pour se débarrasser de ses vêtements et recycler de manière fun.

Si vous êtes encore un peu sceptique, voici 5 bonnes raisons de participer à un vide dressing :

1. FAIRE DU TRI

Trier son placard… En voilà une belle corvée ! Difficile de trouver la motivation pour vider entièrement son armoire, poser les yeux sur chaque pièce et se demander si « Oui ou non on garde cette veste kaki du lycée ? »

Pourtant s’il y a bien une chose à faire, c’est ça ! Ça aide à se recentrer sur nos pièces, notre style, nos envies du moment. Et ça permet de faire du vide ! Car on ne porte pas les mêmes choses à 20 ans, 30 ans et 50 ans… « Mon dieu le pantalon militaire ! Mais je portais ça quand !? »

Si vous avez du mal à vous débarrasser de vos affaires, je vous conseille de lire le livre « La magie du rangement » de Marie Kondo. Ça a l’air un peu barbant comme ça, mais ne vous fiez pas à la couverture, Marie donne des conseils pratiques et nous fait réfléchir sur notre façon de consommer et notre besoin de tout garder. Personnellement, ça m’a beaucoup aidé pour faire le vide de mon placard !

Alors courage, on se lance et on fait trois piles : A GARDER, A DONNER, A VIDE-DRESSER !

© Crédit photo : jsbg.me

2. FAIRE DU RECYCLAGE

Du coup en triant, vous faites votre action responsable ! Et oui, car le tri permet une seconde vie aux vêtements et un nouveau cercle de consommation. Je me répète, mais il est important de s’informer sur l’industrie de la mode et ses effets néfastes. Faire du tri c’est un petit pas, mais c’est grâce à plein de petits pas qu’on amène les changements de consommation.

A ce sujet, je vous invite à lire les témoignages de Laura-Maï Gaveriaux, reporter, et de Laetitia du blog Lecorpslamaisonlesprit sur leurs changements de comportement face aux vêtements. L’une se tourne vers le Made in France après avoir été une « fashionvore » de marques comme ZARA et H&M, et l’autre n’achète plus de vêtements depuis 5 ans.

Bien sûr, ces témoignages ne sont pas à prendre au pied de la lettre, mais se renseigner, lire et s’informer, c’est ce qui amène le changement de mentalité.

3. RENCONTRER DU MONDE

Dans une société de plus en plus virtuelle, ça fait du bien de se retrouver un peu avec des « vrais » gens non ? Encore plus quand ces personnes ont le même intérêt, la mode !

Les vide-dressing, on peut y aller entre copines, avec sa maman, avec ses collègues, et même avec monsieur. (Mais attention, seulement si vous êtes sûre de ne pas le retrouver sur une chaise au bout de 15min, avec un air de chaton affamé… !)

Si on flippe un peu de rester seule toute la journée sur un stand, on peut le prendre avec une copine et partager les frais. L’occasion de se retrouver un peu entres filles. Ce qui est sûre c’est qu’en plus de vendre vos vêtements, vous allez rencontrer des gens et passer un bon moment.

4. GAGNER QUELQUES SOUS

Bah oui quand même ! On passe une bonne journée, on vide notre dressing et on repart avec quelques sous ! Sachez que certaines vendeuses de vide-dressing amassent de jolis pactoles en multipliant les événements. Mais attention, vous n’allez pas devenir millionnaire non plus, on se calme ! N’oubliez pas que les vide-dressing, c’est d’abord des rencontres et des échanges. Vous jouez un peu à la marchande comme quand vous étiez petite, c’est fun et la bonne humeur est de mise.

Ne vous braquez pas si l'acheteuse veut négocier, ça fait partie du jeu ! Le tout est de se mettre à la place de celle-ci en vous posant la question suivante : « A combien j’achèterai cette pièce ? » Ne vous bradez pas (sauf si vous voulez vraiment repartir sans rien !), mais ne vendez pas trop cher non plus, le but c’est avant tout de SE DÉBARRASSER !

© Crédit photo : amalgame-magazine

5. TROUVER LA PERLE RARE

Etre vendeuse sur un vide dressing ne veut pas dire passer toute la journée sur son stand, bien au contraire ! Vous aussi vous pouvez trouver des bonnes affaires et peut être même la perle rare !

Surtout que vous êtes sur place bien avant les visiteurs étant donné que vous installez votre stand. C’est l’occasion de faire un tour avant l’ouverture et de réserver les pièces qui vous ont tapées dans l’œil. Attention, on évite de repartir avec la valise remplie de nouveaux vêtements, mais on se fait plaisir quand même ! Vous craquez sur ces chaussures Louboutin à 150e ? Si c’est un coup de cœur, allez-y !

Alors convaincue ? Laissez-votre avis en commentaire ! Si vous êtes prêtes à vous lancer, alors rendez-vous sur la page « VIDE DRESSING » de La Chouette Curieuse pour participer aux prochains vide-dressing ! Et si vous avez encore des questions, on est là pour y répondre !

#videdressing #lachouettecurieuse #LCC #recyclage #event #shopping #bonplan #vetements #tri #filles

463 vues