PORTRAIT DE CRÉATEUR

Justine - Créatrice de "Junny"

Lancer sa marque est un véritable choix de vie que je ne voulais pas prendre à la légère. Et j’ai fini par me dire que j’avais 26 ans et que si je ne le faisais pas maintenant, je ne le ferai jamais ! Je me suis alors jetée dans cette aventure extraordinaire de l’entrepreneuriat et de la création fait-main en donnant vie à Junny !

Ce mois-ci on s'éloigne des bijoux et des pochettes ! C’est un portrait un peu particulier que je vous propose... Pour ceux qui ne le savent pas, La Chouette Curieuse est suivie par le pépite BEELYS, qui aide les jeunes entrepreneur(e)s à lancer leurs projets. Ce programme permet notamment de rencontrer différents créateurs et créatrices, d’échanger et de partager sur le parcours et l’avancée de chacun ! C’est grâce à BEELYS que La Chouette Curieuse a fait la connaissance de Justine, créatrice de la marque JUNNY. Justine est une pro du béton ciré, elle créé toutes sortes d’objets déco pour votre intérieur ( On craque tellement pour ses robots ! ). Pétillante et lumineuse, elle a lancé sa marque en octobre dernier, avec des rêves plein la tête et des créations plein les mains ! Fille d’un papa artisan-entrepreneur, elle est naturellement tombée dans la passion du béton ciré. Toutes fabriquées à la main et dans son atelier, ses créations sont le reflet de sa personnalité : colorées et lumineuses ! Découvrez le parcours, la philosophie et les rêves d’avenir de Justine dans son portrait du mois.

Vous trouverez Junny sur FacebookInstagram, A Little Market et son site web !​

BÉNÉFICIER DE 10% DE RÉDUCTION SUR LES CRÉATIONS DE JUSTINE AVEC LE CODE "JUNNYXLCC". RENDEZ-VOUS SUR SON ESHOP !

 

 

Hello Justine, avant toute chose, peux-tu te présenter ?​

Bonjour La Chouette Curieuse, moi c’est Justine j’ai 26 ans et je suis la créatrice de la marque d’objets déco et de mobilier en béton ciré appelée « Junny. » Je suis originaire de Montargis (Loiret 45), je sais ça ne fait pas rêver haha ! Fille de chef d’entreprise et d’entrepreneur, j’ai toujours eu cette fibre entrepreneuriale au fond de moi. Mon papa est artisan dans le béton ciré. Le béton ciré, qu’est-ce que c’est ? C’est le matériau en « vogue » en matière de décoration d’intérieur, on l’utilise en revêtement de sol, mur ou encore de plan de travail de cuisine et de douche à l’italienne. Moi j’ai décidé de le détourner pour en faire des objets déco !

 

Quel est ton parcours dans les grandes lignes ?

Après avoir obtenue mon BAC, je voulais faire des études, j’adore apprendre et puis j’adorais être étudiante ! J’ai passé deux ans à Tours où j’ai appris les bases du commerce et du marketing. Puis, j’ai eu l’occasion de partir en Suède, dans le cadre du programme ERASMUS. Ce fut une expérience de fou ! Imaginez-vous aller à la fac avec de la neige jusqu’aux genoux et avec une température de -20 degrés ! A mon retour de Suède, j’avais envie de soleil, du coup je suis partie étudier à Montpellier où j’ai suivie des études dans l’entrepreneuriat et c’est à ce moment là où je me suis dit je voulais créer ma boîte. Puis tout est allé très vite à la fin de mes études, j’ai passé un an sur les chantiers avec mon papa : une révélation ! J’ai adoré travailler de mes mains, me sentir satisfaite de moi-même une fois la réalisation finie et voir le plaisir du client lorsqu’il découvre son nouveau séjour rénové.

C’est de là où est née cette envie d’allier ma passion pour le travail manuel et pour cette matière si particulière, le béton ciré, avec mon côté commercial et marketing. Junny a vu le jour en octobre 2016 (c’est tout frais !) et pour réussir au mieux le lancement de ma marque, je suis le programme d’étudiant-entrepreneur à Lyon au sein du pépite BEELYS.

 

Quel type de créations fabriques-tu ? Parle-nous de ton travail ?

Je fabrique des luminaires, des objets déco et des tables d’appoint en béton ciré coloré. Tout est réalisé à la main dans mon atelier. Le béton ciré est, comme vous l’avez compris, mon matériau de prédilection, j’arrive à en faire (plus ou moins) tout ce que je veux. Je trouve cette matière géniale car on peut la colorer de n’importe quelle couleur, il suffit d’ajouter le bon dosage de pigments pour obtenir la couleur rêvée. En plus de cela, selon la manière dont le béton est appliqué à la spatule, le résultat n’est jamais le même : les nuances vont être plus ou moins accentuées, les pigments vont plus ou moins ressortir et cela permet d’obtenir une création unique ! Je trouve ça génial de se dire que la lampe que l’on a chez soi est unique !

Selon ce que je vais réaliser, différentes techniques de travail sont utilisées. Par exemple, pour réaliser une lampe ou une table d’appoint, je vais d’abord façonner l’ossature en bois (découper, coller, clouer) puis je vais l’enduire de béton ciré (appliquer, poncer, cirer). Alors que pour réaliser un robot en béton, j’utilise un moule en silicone que je vais remplir d’un béton, appelé béton coulé, qui va ensuite durcir,  jusqu’à ce que je puisse le démouler.

 

Es-tu créatrice indépendante à temps plein ou as-tu un job à côté ?

J’ai la chance d’avoir un statut un peu particulier, celui d’étudiant-entrepreneur, qui me permet d’être accompagnée pendant toute une année dans le développement de ma marque. Pour le moment, je fais ça en tant que particulier pour par la suite devenir créatrice indépendante avec un statut d’entreprise.

Comment as-tu décidé de te lancer et de créer ta marque ? 

J’ai décidé de lancer ma marque à la suite d’un an passé sur les chantiers de rénovation en béton ciré, d’une longue période de réflexion, de doutes, de remise en question, de réunions de famille, de verres entre copines pour peser le pour et le contre… Il s’agit d’un véritable choix de vie que je ne voulais pas prendre à la légère. Et j’ai fini par me dire que j’avais 26 ans et que si je ne le faisais pas maintenant je ne le ferai jamais ! Je me suis alors jetée dans cette aventure extraordinaire de l’entrepreneuriat et de la création fait-main.

 

Donne nous 3 mots pour définir ta marque.

Béton – Coloré – Savoir-faire

Où trouves-tu l’inspiration ?

L’inspiration se trouve partout ! Aussi bien sur internet avec Pinterest, une vraie mine d’or, que dans les magazines déco ou encore en ville. Mes « concurrents » sont également des sources d’inspiration. Mes séjours dans les différentes capitales européennes m’ont aussi beaucoup inspiré, notamment des villes comme Stockholm, Copenhague ou encore Berlin et Amsterdam. Dans ces villes j’ai découvert les « concepts store », j’adore cette idée de réunir dans une seule boutique plusieurs univers, et la plupart du temps il y a un univers déco où on y retrouve des formes très minimalistes avec des matériaux naturels, vous voyez cette mode scandinave ? Ça, ça m’inspire beaucoup !

 

Qu’est-ce qui te motive à créer au quotidien ?

Alors je ne créé pas au quotidien sinon je m’éparpillerai trop et j’aurais à l’heure actuelle des centaines de modèles de lampes, de mobilier et d’objets déco... dur de tout stocker ! Haha ! Du coup, j’essaie de me canaliser côté nouvelles idées. Je n’ai pas vraiment besoin d’être « motiver » à proprement dit car j’adore créer ! Mais ce qui est motivant c’est d’annoncer la sortie d’une nouvelle collection ou de se dire que ce modèle va plaire.

 

En voir plus

Qu’est-ce qui te rend le plus fière dans ton travail ? Et au contraire, qu’est-ce qui te donne des doutes ?

Ce qui me rend fière dans mon travail c’est tout d’abord de me dire que ce que je créé plait à des gens, que des gens sont prêts à acheter mes créations et à les mettre dans leur intérieur ! Par exemple, en décembre dernier, une cliente de Belgique souhaitait absolument me commander une lampe, mais sur ma boutique en ligne de la plate-forme alittleMarket je livre uniquement en France pour des raisons de logistiques et de coûts. Mais elle était tellement fan de la lampe qu’elle était prête à payer un supplément pour l’avoir ! J’ai trouvé ça super valorisant. Et puis il y a tous les avis laissés par les clients qui me font tellement plaisir et qui me motive énormément. La reconnaissance est très importante pour moi, elle me permet de me donner confiance en moi et en mon projet.

A l’inverse ce qui me donne des doutes, ça va être plus de voir d’autres créateurs/trices qui excellent dans leur domaine, qui ont réussi à acquérir une notoriété de marque et un nombre de client astronomique. La comparaison avec les autres me fait douter de mes capacités, c’est un vilain défaut de se comparer, je sais ! Mais je suis tellement impatiente de voir mes créations référencées dans des boutiques ou dans des magazines que je me mets une pression toute seule, je sais qu’il faut être patient alors je travaille beaucoup là-dessus.

 

Décris-nous ton atelier ou espace de création ? Plutôt fouillis ou bien rangé ?

J’ai la chance d’avoir un super papa qui veut bien partager son atelier, alors je me suis créée un petit espace rien qu’à moi. On l’a fabriqué de toute pièce, il s’agit un grand plan de travail avec plein de rangements. C’est ici que je façonne, je bétonne, je mélange, de ponce, je cire, je rénove, je colore, je réfléchis, je créé, et que j’emballe mes commandes. Je ne suis pas maniaque mais j’aime travailler dans un espace rangé, ordonné où chaque outil est à sa place. Je me trouve plus productive ainsi.

 

As-tu des habitudes ou des petits rituels lorsque tu crées ?

Pas vraiment, je peux aussi bien travailler en musique car ça me donne la patate et la motivation, comme je peux travailler dans le calme le plus complet ce qui me permet de vraiment me concentrer. Un petit détail, je suis beaucoup plus efficace le matin ! L’après-midi aussi mais je ne fais pas partie de ces gens qui travaillent mieux le soir. Pour moi, le soir c’est pour se décontracter et se changer les idées pour mieux attaquer la journée du lendemain.

 

Quels sont tes matériaux préférés ?

Le béton, le béton et encore le béton ! :)

 

Raconte un fait cocasse qui t’es arrivé pendant ton travail. (Exemple : faire tomber la boite de perle, se coller les doigts, etc…)

Un fait cocasse ? La fois où j’ai fait tomber plusieurs robots en béton encore tout frais du démoulage, et se sont donc tous cassés… Sinon, il m’arrive très régulièrement d’oublier de mettre mes gants pour travailler… Je ne m’en aperçois pas jusqu’au moment où je dérape et je me mets du béton partout ! Tant que c’est frais ça va, mais une fois dur, c’est une autre histoire pour l’enlever…

As-tu une de tes créations qui te rend particulièrement fière ? Pourquoi ?

Oui, c’est la lampe en béton creuse, c’est un modèle sorti tout droit de mon imagination et c’est celui qui se vend le plus ! C’est bon petit best-seller à moi. Il s’agit d’une lampe rectangulaire creuse, c’est-à-dire que l’ampoule est à l’intérieur de la lampe. Et c’est surtout la première création qui est sortie de mon atelier.

Quel conseil aurais-tu aimé recevoir à tes débuts ? Y-a-t-il quelque chose que tu aurais aimé savoir avant de te lancer ?

Cela fait à peine 6 mois que je me suis lancée, je n’ai pas encore forcément le recul pour me poser ce genre de question. Mais une chose est sûre c’est que je suis très bien entourée. En effet, il y a tout d’abord mes parents, qui sont eux-mêmes entrepreneurs et puis mes amies qui sont mes premiers fans et de vrais accros à la déco. Et il y a surtout ma formation d’étudiant-entrepreneur qui m’aide énormément, je rencontre des porteurs de projets venant de tous horizons et des professionnels aux conseils très précieux. Cette formation me permet énormément d’échanger avec des personnes qui vivent la même chose que moi au quotidien et c’est très enrichissant.

​Quels sont tes objectifs, rêves ou défis à relever ?

Il y en a beaucoup ! 2017 commence très bien pour Junny, car j’ai la chance d’avoir un stand au salon Art & Décoration à la Grande Hall de la Villette à Paris du 23 au 26 février prochain, si vous êtes dans le coin passez me voir, ce sera avec le plus grand plaisir que je vous présenterai mon univers. L’objectif de ce salon est de faire connaître ma marque à la clientèle parisienne, remplir le plus grand nombre de bons de commande mais aussi essayer de capter l’attention de la presse et des professionnels de la déco qui aimerait voir mes créations dans leur boutique. Puis, il y a la création du propre site e-commerce de Junny et la probable participation au Printemps des Docks le 7, 8 et 9 avril à Lyon, affaire à suivre…

Comment vois-tu ta vie de créatrice d’ici 10 ans ? Dream big !

Dans 10 ans j’aurais 36 ans, la vieille… ! Pour moi c’est dans tellement longtemps, mais dans le meilleur des mondes j’aimerai que n’importe qui en France puisse reconnaitre les créations Junny parmi d’autres. Que lorsqu’une personne passe devant une vitrine de boutique, cette personne s’arrête et puisse dire « Ho regarde ! C’est une lampe Junny, j’adore. Viens on rentre dans la boutique j’en veux une ! ». Dans 10 ans j’aimerai que Junny soit une référence française en matière d’objets déco et mobilier en béton ciré.

 

Un dernier mot pour la fin ?

Un grand merci à La Chouette Curieuse pour cette occasion rêvée de vous faire découvrir qui je suis et mon univers. Et pour toutes les personnes qui lisent ces portraits de créateurs et qui se disent secrètement « moi aussi j’aimerais lancer ma marque et être un/e créateur/trice », j’aimerai tout simplement leur dire : LANCEZ-VOUS !

 

Le portrait de Justine vous a plu ? Laissez votre avis !