PORTRAIT DE CRÉATEUR

En me promenant à Marseille, j’ai découvert des boucles d’oreilles en origami dans une petite boutique. J’ai trouvé l’idée géniale, et j’ai commencé à créer mes propres modèles pour m’amuser. 

Maud - Créatrice de "Coquette en papier"

Maud a toujours été une créative dans l'âme. Poussée par sa maman depuis toute petite, elle est désormais une créatrice de bijoux très demandée et appréciée. Après avoir vécu de nombreuses années sur Nice, elle s'installe à Lyon, désormais sa ville de coeur ou elle crée des bijoux origamis colorés. Malgré son métier de juriste qui lui prend déjà beaucoup de son temps, elle trouve toujours un moment pour se dédier à sa passion. Ce mois-ci, c'est donc le portrait de Maud que nous vous présentons avec ses habitudes de création, son parcours mais aussi ses inspirations pour la création de ces petites merveilles.

Vous trouverez les créations de COQUETTE EN PAPIER sur son site internet et vous pouvez la suivre sur Facebook et Instagram !

Gamme de prix : €

VENEZ DÉCOUVRIR ET RETROUVEZ LES CRÉATIONS COQUETTE EN PAPIER  DANS LA BOUTIQUE LA CHOUETTE CURIEUSE !

Hello Maud, avant toute chose, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Maud et j’ai 31 ans. Niçoise de naissance et lyonnaise d’adoption, je suis la créatrice de la marque Coquette en Papier, qui propose des bijoux en origami en très petites séries.

Quel est ton parcours dans les grandes lignes ?

J’ai suivi un parcours de juriste que j’ai mené à la fois dans le Sud de la France et à Lyon.

Côté création, je suis autodidacte, j’ai toujours créé des choses diverses et variées depuis l’enfance, poussée par ma mère qui a toujours favorisé le développement de ma créativité. C’est durant mes études que j’ai commencé à créer des bijoux en origami, ce qui était un moyen très agréable pour moi d’arrondir mes fins de mois.

En 2015, déjà salariée à plein temps, j’ai pris les choses plus au sérieux en créant mon statut d’auto-entrepreneur en parallèle de mon activité de juriste. Coquette en Papier est née à ce moment-là. Depuis, je développe ma marque avec passion !

Quel type de créations fabriques-tu ? Parles-nous de ton travail.

Je crée des bijoux en origami, un pliage issu des cultures chinoises et japonaises. J’ai toujours été passionnée par ces deux pays que j’ai eu la chance de visiter tour à tour.

Je travaille à partir de papier washi, un papier traditionnel japonais, la plupart du temps issu du mûrier. Je le coupe, le plie et le vernis. Après 24h de séchage, je monte les origamis en bijoux.

J’aime imaginer des modèles de bijoux à partir des motifs et des couleurs des papiers. J’assortis les perles, les apprêts et les idées viennent naturellement. En général, j’ai déjà une idée de modèle en tête lorsque je prépare mes origami !

Je crée des petites séries, pour laisser suffisamment d’espace à mes idées et prendre le temps de les peaufiner.

Es-tu une créatrice indépendante à temps plein ou as-tu un job à côté ?

Je suis juriste dans un cabinet de consultants à Lyon. La création de bijoux occupe mes soirs et mes week-ends, et me permet de m’évader en dehors de mes heures de travail. La création fait pleinement partie de mon quotidien, on peut dire que c’est un peu ma « seconde » vie !

En voir plus

Comment as-tu décidé de te lancer et de créer ta marque ? 

Depuis l’enfance je crée des bijoux, et mon rêve était de les vendre sur la plage à Nice (ma mère m’en a vite dissuadé). Donc j’ai toujours eu cette envie dans un coin de ma tête… Et puis bien plus tard, en me promenant à Marseille, j’ai découvert des boucles d’oreilles en origami dans une petite boutique. J’ai trouvé l’idée géniale, et j’ai commencé à créer mes propres modèles pour m’amuser. Mon compagnon m’a poussé à ouvrir une boutique sur internet… l’aventure était lancée !

Donne nous 3 mots pour définir ta marque.

Légèreté, simplicité, originalité.

Où trouves-tu l’inspiration ?

Un peu partout : dans la nature, dans les couleurs, lors de mes voyages… et surtout en voyant de jolis papiers !

Qu’est-ce qui te motive à créer au quotidien ?

L’envie, la soif de créer. C’est une passion qui est devenue vitale pour moi !

En voir plus

Qu’est-ce qui te rend le plus fière dans ton travail ? Et au contraire, qu’est-ce qui te donne des doutes ?

 

Je suis fière d’avoir persévéré et d’avoir réussi à développer ma marque tout en travaillant à temps plein. Je doute quand même souvent, j’ai peur de ne plus être inspirée, de ne plus réussir à me renouveler, que mes collections ne plaisent plus… et puis ça repart ! Il me suffit en général d’un retour positif d’un(e) client(e) pour me remotiver à fond !

Décris-nous ton atelier ou espace de création ? Plutôt fouillis ou bien rangé ?

Mon espace de travail est plutôt petit car il se trouve dans mon salon. Il se compose de mon bureau avec plein de petits tiroirs remplis de perles et d’apprêts, et d’un meuble de rangement à côté qui me permet de stocker mes papiers, mes enveloppes, mes boîtes d’envoi…

Il finit rapidement en pagaille, mais j’ai régulièrement des envies de ménage, et d’un coup d’un seul, il retrouve une allure de bureau rangé… pour un temps !

As-tu des habitudes ou des petits rituels lorsque tu crées ?

J’ai besoin d’écouter quelque chose pendant que je crée, c’est souvent de la musique ou des podcasts. En général, un petit thé m’accompagne aussi.

Quels sont tes matériaux préférés ?

Le papier bien sûr… sa texture, ses motifs, sa flexibilité.

Mais aussi les pierres semi-précieuses : j’adore leurs couleurs chatoyantes, leur fraîcheur et leurs reflets sans fin !

En voir plus

Raconte un fait cocasse qui t’es arrivé pendant ton travail. (Faire tomber la boite de perle, se coller les doigts, etc…)

En tant que créatrice, je pense que je ne suis pas la seule à avoir connu de beaux fails grâce à mon chat Kiwi : les pattes dans les origami, les poils dans le vernis…

​As-tu une de tes créations qui te rend particulièrement fière ? Pourquoi ?

Je suis particulièrement attachée au modèle de petits oiseaux en cage. C’est un de mes tous premiers modèles (depuis 2010 !) et j’aime glisser de minuscules oiseaux dans des petites cages. Les gens sont souvent effarés par ce travail minutieux !

Quel conseil aurais-tu aimé recevoir à tes débuts ? Y-a-t-il quelque chose que tu aurais aimé savoir avant de te lancer ?

J’ai pas mal tâtonné au début, j’avais du mal à trouver une identité définie. Je pense que c’est important d’arriver à bien délimiter son univers tout en restant à l’écoute de ses envies.

​Quels sont tes objectifs, rêves ou défis à relever ?  

J’espère pouvoir continuer à développer mon activité créative en plus de mon travail à plein temps (ce qui n’est pas de tout repos !) et un jour arriver à en vivre totalement.

Comment vois-tu ta vie de créatrice d’ici 10 ans ? 

L’aboutissement de mon rêve d’enfant : propriétaire d’une boutique physique avec un coin pour animer des ateliers origami !

Un dernier mot pour la fin ?

On récolte toujours les fruits de son travail ! Et merci La Chouette !